Garantie de rachat

Prix transparents

Expert depuis 1987

Livraison sécurisée

Toujours discret

20 francs belges - Louis d'or

Zuiver gewicht
5,80
Premie
2,5%
1,5%
Directement disponible à la livraison
Op voorraad
Meteen beschikbaar voor ophaling
Op voorraad
€ 307,76 € 307,76
  • 5,80 grammes d'or pur
  • 90% d'or (21,6 carats)
Le 20 francs belges - Louis belge est une pièce d’or historique, frappée d’une pureté de 90% (21,6 carats), qui contient 5,8 grammes de l’or pur. Le 20 francs belges - Louis d’or est une pièce populaire selon numismates et investisseurs et un pur classique, sans doute.

20 francs belges - Louis d'or
Le 20 francs belges - Louis belge était frappé de 1865 jusqu’au 1914 sous les règnes des trois premiers rois de la Belgique : Léopold I, Léopold II et Albert I. Comme le 20 FRF, 20 CHF et 20 ITL, le 20 BEF faisait part du club proverbial ‘euro-avant-l’euro’. Au moment de la création du Royaume de Belgique il n’était pas évident de choisir l’unité monétaire. En raison des motives économiques et politiques on a choisi d’utiliser le franc, comme en France. Le nom de la pièce et déduit des pièces françaises ; Louis d’oraa.

La pièce 20 francs d’or belge était frappée pour la première fois en 1865, l’an du décès du roi Léopold I, ce qui fait que cette pièce-là est la seule pièce qui a été frappée sous son règne (1831-1865). En total, il y avait seulement 1.548.000 de pièces Léopold I, duquel une tierce a été produite en 1866, après son décès. Sous le règne de Léopold II (1865 – 1909) il y avait une production des pièces entre 1867 & 1882.

Son successeur, Albert I, à son tour, n’était pas en faveur de la production des pièces d’or. Les seules pièces avec son portrait ont été frappées en 1914 en quantité limité de 250 000 pièces. Ces pièces-là étaient en une fois les dernières pièces belges en or, car, à cause du déclenchement de la Première Guerre mondiale, la Belgique a dû quitter l’étalon-d’or.

a: Bien que les pièces d’or qui ont été frappées dès le règne de Napoléon I Bonaparte jusqu’à la Première Guerre mondiale ne soient, en fait, pas de Louis d’or. Le ‘Louis d’or’ était frappé de 1643 jusqu’au 1789, sous les règnes de quatre rois français ; Louis XIII, Louis XIV, Louis XV et Louis XVI. Classiquement on dit que, les pièces d’or qui ont été frappé dès le règne de Napoléon I Bonaparte, les pièces de Louis XVIII, Charles X et Louis Philippe I y compris, sont des ‘Napoléons’.

Teneur & poids
Le 20 francs belges - Louis d’or possède une teneur en or de 900/1.000 (21,6 carat) et a une poids net de 5,6 grammes. Les 0,64 grammes qui restent sont composées de cuivre, ce qui donne la pièce son couleur typique d’orange clair. Cet alliage s’assure ainsi que la pièce est moins fragile et s’endommage moins que des pièces de l’or pur, ce qui était nécessaire à cause de la circulation constante de la pièce.

Dessin du 20 francs belges - Louis d'or
1865 Léopold I La face de la pièce 20 francs belges - Louis d'or montre l'effigie de Léopold I, le premier roi de la Belgique. Cela est indiqué autour de son portrait avec l'inscription 'Leopold Premier roi des Belges'. En bas du portrait vous voyez le nom 'L Wiener' comme référence au graveur de la Monnaie Royale belge, Léopold Wiener.

Son nom peut être écrit de trois différentes façons sur les pièces : 'L Wiener', 'L. Wiener', ou, rarement, 'L. Winner'. Bizarrement, le graveur avait mal écrit son propre nom pendant les dernières productions de la pièce.

Au revers vous voyez la valeur nominale de la pièce et la millésime au milieu d'une couronne en chêne. Au bord de la pièce vous voyez 5 étoiles et la gravure 'Dieu protège la Belgique'.
1867 - 1882 Léopold II La face montre l'effigie du roi Léopold II. Il y a deux différentes versions de ce portrait ; un dessin utilisé entre 1867 et 1870 et un dessin utilisé de 1870 jusqu'à 1882. Le deuxième portrait est légèrement modifié ; la première différence est la barbe de Léopold qui est un peu plus longue et grande. La deuxième différence est le cou qui est un peu plus gros et coupé d'une autre façon à la comparaison avec le premier dessin.

Autour de son portrait vous voyez l'inscription 'Leopold II roi des Belges' et en-dessous son cou les initiales du graveur. Due à son accident chez les dernières pièces de Leopold I, le graveur, Leopold Wiener, avait probablement décidé de n'utiliser que ses initiales à partir de là, afin d'éviter des erreurs d'orthographe. En bas de la pièce vous trouverez le millésime.

Au revers vous voyez l'armoirie de la Belgique ; le 'Leo Belgicus' (Lion belge) dans un blason circulaire avec l'Ordre de Léopold en bas. Le manteau d'hermine autour du blason représente la monarchie, couronné par la couronne royale. Au-dessus de l'armoirie vous trouverez la devise de la Belgique 'l'Union fait la force' en en-dessous la valeur nominale de la pièce. Au bord de la pièce vous voyez 5 étoiles et l'inscription 'Dieu protège la Belgique'.
1914 Albert I La face montre l'effigie d'Albert I en uniforme militaire de la main du sculpteur Godfried Devreese. Cette pièce est uniquement frappée en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, ce qui explique l'allure militaire. Les initiales 'G.D.V.' sont mentionnées à gauche du portrait d'Albert I.

Autour de la pièce vous voyez l'inscription 'Albert roi des Belges', et pour la première fois dans l'histoire des pièces belges il y avait aussi une version néerlandophone avec l'inscription 'Albert koning der Belgen'.

Au revers de la pièce vous trouverez la valeur nominale et l'armoirie de la Belgique ; le 'Leo Belgicus' (Lion belge) dans une clef de voûte avec l'Ordre de Léopold en bas. Le manteau d'hermine autour du blason représente la monarchie, couronné par la couronne royale. En bas vous voyez, à gauche, de nouveau le nom 'G. Devreese et le millésime. Au bord de la pièce vous voyez 5 étoiles et l'inscription 'Dieu protège la Belgique' ou 'God bescherme België'.

Acheter un 20 francs belges - Louis d'or
Le 20 francs belges – Louis d’or, et des autres pièces en or, servent bien à acheter de l’or physique. Il ne faut pas payer la TVA sur les pièces d’or lorsqu’elles sont considérées comme l’or monétaire. Bien que toutes les pièces qui soient mises en vente chez Argentor sont testées sur leur légitimité, elles ne sont jamais livrées avec un certificat d’authenticité. Contrairement aux lingots d’or. 

Comme les pièces 20 francs belges ne sont plus produites, nous dépendent des pièces qui sont achetées au guichet de notre magasin ou chez des 'traders' pour notre stock. Veuillez d’abord prendre contact avec nous pour les renseignements au niveau de la disponibilité avant de placer une commande de > 20 pièces par le webshop.

Vendre un 20 francs belges - Louis d'or
Vous êtes toujours les bienvenus à notre bureau à Anvers pour la vente de votre (vos) pièce(s) 20 francs belges - Louis d’or. Il ne faut pas prendre rendez-vous pour cela. 

Nos prix d’achat sont adaptés chaque minute au cours d’or actuel et ne seront que fixés au moment que vous présentiez la (les) pièce(s) au guichet de notre magasin. Vous pouvez toujours consulter nos prix indicatifs par ce lien-ci.
Meer informatie
Prime d'achat -1,3%
Prime de vente 2,5%
type de produit Pièce
Poids pure 5,80 Gram
Titrage 900/1.000 - 21,6 carats
Dimensions 21,20 mm x 1,30 mm
Fabricant Monnaie royale de Belgique
Emballage Plus d'informations bientôt
Certificat Plus d'informations bientôt